A quoi jouent Olivia Cattan et Estelle Ast Verly ?

Olivia Cattan, présidente de SOS Autisme, prétend dans la préface du livre Tu peux lâcher ma main ! d’Estelle Ast Verly que celle-ci aurait été la seule mère à avoir eu le courage de dénoncer le scandale Chronimed auprès des agences sanitaires à ses côtés, elle va jusqu’à la présenter présente comme une lanceuse d’alerte qui aurait brisé l’omerta… ». Comme beaucoup le savent, il s’agit d’un récit de fiction. Estelle Ast s’est au contraire singularisée par son indifférence par rapport à ce dossier, à quelques exceptions près. Son livre ne comporte même aucune autre allusion à ce scandale sanitaire.

Le même message avait déjà été véhiculé dans une interview en octobre 2020 où Olivia Cattan, affirme aussi que le scandale Chronimed concerne 54 médecins dans toute l’Europe mais nous disposons de preuves concrètes qu’il s’agit de 54 médecins en France et non chez nos voisins. (**)

Manque de transparence autour d’une alerte

Olivia Cattan, qui a publié le Livre Noir de l’autisme en septembre 2020, ne souhaite pas qu’on sache que j’ai fait toute une série de signalements aux autorités de santé à compter de 2017, que j’ai partagé avec elle des centaines et des centaines de fichiers et captures d’écran, et qu’elle était en contact avec moi pendant un an 1/2. Un signalement commun était prévu. Je suis tombée des nues quand j’ai découvert qu’elle avait un livre en cours d’écriture et qu’elle m’avait soudainement exclue du processus d’alerte, faisant mine, en public, de ne pas me connaitre. Elle ne m’a pas citée dans la section Remerciements dans son livre, contrairement à 35 autres personnes. Des mois avant la sortie du Livre noir de l’autisme, elle m’avait déjà prévenue qu’elle allait présenter Estelle Ast Verly comme la seule et unique lanceuse d’alerte et aussi, qu’à la moindre critique de son livre, elle allait contacter ses avocats (!)

Estelle Ast Verly a refusé en bloc tout début d’échange avec moi au sujet du scandale Chronimed. J’ai fini par apprendre, un an 1/2 après ma prise de contact avec elle, qu’elle ne mène pas le même combat que moi

Elle ne souhaitait pas la fermeture d’un groupe groupe Facebook de 10000 membres diffusant massivement des Fake News et faisant la promotion remèdes charlatanesques pour l’autisme.
Elle s’est adressée à la co-administratrice de ce groupe en ces termes :

Ce groupe adressait pourtant 100% des parents d’autiste vers des médecins Chronimed, et prônaient en parallèle de recourir à une chélation sans médecin, en achetant des médicaments sur un site d’Afrique du Sud (Plus d’infos) .

Il est intéressant de noter qu’Estelle Ast a participé à un projet de militants antivax : la réalisation d’une vidéo projetée par Sûreté Vaccins avec le film VAXXED en marge du festival de Cannes, relayant la théorie de Wakefield. L’organisatrice de l’événement a organisé le Congrès Sortir de l’autisme de toutes les approches charlatanesques de l’autisme :

Est-ce pour cette raison qu’Estelle Ast a tenté de m’imposer l’idée que les pièces que j’avais collectées pour cette alerte ne m’appartiennent plus ?

(*) à 4 min 29 (**) sauf exception, notamment une praticienne installée en Suisse et exerçant à l’international