Chronimed : récapitulatif d’un scandale

Des milliers d’enfants autistes ont eu des prescriptions de cocktails d’antibiotiques, antifongiques et antiparasitaires pour guérir leur trouble. Ces traitements prescrits par des médecins appartenant au groupe Chronimed, ou formés par eux, peuvent durer 4 ans, voire plus.

Il s’agit d’une exception française.

Basée sur des tests non reconnus de détection d’ondes électromagnétiques d’ADN de bactéries du prof. Montagnier, dont la validité est contestée par la communauté scientifique, cette approche qui suscité des réactions indignées autant sur le Web que dans la presse et n’a jamais été évaluée de façon formelle.

Une étude « personnelle« , jamais publiée, a donné lieu à des annonces d’améliorations spectaculaires non vérifiées. Des diapos disponibles en ligne qui donnent une idée d’une méthodologie peu fiable.

Beaucoup d’associations Lyme font toujours la promotion de ces idées sur leur site Web. Des groupes Facebook privés ou secrets de parents d’autistes ont véhiculé le message que 100% des enfants autistes doivent être suivis par un « Chronidoc », qu’il faut combattre des infections « froides » et que les effets secondaires sont souvent bon signe des bactéries qui meurent. J’ai été surprise de voir, en 2018, parmi les administrateurs, Vincent Dennery, président du Collectif Autisme, et même un médecin Chronimed.

Une soixantaine de médecins auraient déjà pratiqué cette approche. Ils continuent de faire des émules. Une formation est même proposée (*).

En 2017, j’ai fait un signalement au Conseil National de l’Ordre des médecins par rapport à plusieurs ordonnances hallucinantes dont l’une, pour un enfant de 4 ans, ayant affolé des pharmaciens, postées sur Facebook avec de longues conversations explicitant le contexte.  Malheureusement, la procédure n’a pas abouti.

Etonnamment, la Fondation Autisme, a diffusé récemment une vidéo où il est question d’infections bactériennes, fongiques et parasitaires et dit du bien de l’approche Chronimed.

Ces antibiothérapies pour traiter ou guérir l’autisme représentent une véritable maltraitance. Les effets secondaires sont fréquents et portent atteinte à la qualité de vie des enfants et les risques sont réels. Infiltrée dans des groupes Facebook, j’ai pu effectuer des centaines de captures donnant un aperçu de ces graves dérives. Vous en trouverez une sélection ici


Sources

Certaines des sources ci-dessous ont été mises hors ligne mais restent accessibles dans la Web Archive. Ces pages sont plus longues à charger que des pages ordinaires. Il faut parfois sélectionner l’une ou l’autre date en surbrillance sur le calendrier pour y accéder. Si la source ne s’affiche pas, essayez d’y accéder en sélectionnant une autre date. Mode d’emploi détaillé

Lettre du Dr Raymond a été publiée sur le site de l’association Le Droit de Guérir. Elle mentionne 3000 enfants traités depuis 2006, les allégations de guérisons, antibiotiques, antifongiques, 60 médecins. Absence d’étude formelle. L’étude Autibiotique, inscrite au PHRC, n’a en fait jamais été autorisée.

Le Dr Raymond fait allusion à des traitements à vie lors de sa présentation au congrès Sortir de l’autisme de 2016, de toutes les approches pseudoscientifiques :

traitement chronimed a vie
ATB = Antibiotiques – à vie

Liens


Suzanne Ruhlmann
Suzanne Ruhlmann

Lanceuse d'alerte - contre les faux traitements de l'autisme

Publications: 45