Radiation d’un pilier de Chronimed, le Dr Philippe Raymond

lady justice 2388500 1920 1 1 1024x767 1

La radiation d’un médecin qui a prescrit de faux traitements pour l’autisme à large échelle, a été confirmée en appel fin novembre 2023.

[Source : APM News]

Le Dr Raymond a joué un rôle central au sein de Chronimed, qui est au coeur d’un scandale sanitaire. Il ne figure pas seulement sur la liste des membres fondateurs mais il en est également précurseur, porte-parole et formateur.

Chronimed est un groupe de médecins proposant des antibiotiques pour l’autisme administrés à très long terme, accompagnés d’antiparasitaires et d’antifongiques. Leur site Web a été mis hors ligne après qu’ils aient été dénoncés pour une affaire de plagiat massif.

Précurseur et membre fondateur de Chronimed

Sur le site de Chronimed, édité par le dr Lablanchy, l’on tente de nous convaincre que ce traitement lourd et prolongé, jamais évalué, non dénué de risques, et qui repose sur des bases pseudoscientifiques, serait une avancée majeure.

« Dr Philippe Raymond : médecin généraliste, diplômé de médecine tropicale ; il rencontre le dr Bottero en 2006, puis le prof. Montagnier en 2007 et initie avec lui, le Dr Rueff et le Dr Skorupka, un groupe de travail sur les maladies infectieuses chroniques froides. Il nous présente une partie de son expérience, celle qui a révolutionné l’approche thérapeutique des enfants autistes ou ayant des troubles envahissants du développement. »

Il a créé un réseau de 60 médecins

L’ILADS (International Lyme and Associated Diseases Society) nous informe qu’il a créé un réseau de 60 médecins proposant une prise en charge atypique de l’autisme à base d’anti-infectieux :

« Le Dr Raymond est membre fondateur de Chronimed, avec le professeur Luc Montagnier. Il est aussi membre fondateur et membre du conseil scientifique de la FFMVT (Fédération française contre les maladies à tiques). Depuis mars 2015, il assure des formations sur la maladie de Lyme auprès des médecins français. Il s’intéresse particulièrement à l’approche anti-infectieuse de l’autisme depuis 2006, et a créé un réseau de 60 médecins, en France et en Belgique, traitant environ 3 000 enfants autistes avec des anti-infectieux. Il est conseiller scientifique pour deux études en double aveugle sur l’autisme et les antibiotiques. »

[Source]

L’association France Lyme parle également de son réseau, qu’il a mis en place en France :

« Le Dr Raymond nous a également fait part de son expérience sur les formes autistiques en rapport avec une borréliose de Lyme chronique, en particulier chez les enfants. Il a ainsi pu développer un réseau de médecins à travers la France. »

[Source]

En 2014, Dr Philippe Raymond en a précisé les détails dans le cadre d’une interview diffusée sur une radio associative :

« Nous sommes maintenant 54 médecins en France à soigner environ 2000 enfants avec un protocole à base de médicaments antimicrobiens au sens large du terme (ce sont des antibiotiques ou des antifongiques ou des antiparasitaires »

[Source]

3000 enfants cobayes

Le dr Philippe Raymond a divulgué le nombre d’enfants cobayes concernés par ces faux traitements de l’autisme dans une lettre mise en ligne par l’association Le Droit de Guérir. Il s’agit d’une lettre de soutien au Dr Bransten, un autre spécialiste auto-proclamé de l’autisme du même réseau, alors qu’il était visé, lui aussi, par une procédure de radiation en 2017.

Ce type d’approche n’a en fait jamais été évaluée. Les essais cliniques mentionnés par l’ILADS sont introuvables dans les répertoires officiels.

Selon le médecin interrniste américain Richard Horowitz, membre fondateur de l’ILADS, le Dr Raymond aurait affirmé lors d’une conférence de Lyme Sans Frontières de 2014 que des enfants auraient « renversé » leur autisme grâce à des antibiotiques tels que l’Azithromycine, passant sous silence les autres médicaments qui font partie du cocktail de médicaments de l’approche Chronimed.

fake news horowitz

Le Dr Gil Delhoume mentionne une étude qui aurait été menée sur 3000 enfants. Les données seraient simplement conservées dans un fichier Excel sur un ordinateur personnel. Nul doute qu’il s’agit ici d’expérimentations sauvages :

Dr Raymond 10 pour cent de guerison etude 3000 enfants traites

Projet d’essai clinique contraire à l’éthique

Un article de Sciences et Avenir révèle qu’une étude devait être lancée en 2018 pour tester l’approche du Dr Raymond. Les 3000 enfants traités sont mentionnés.

Extrait :

« Certains médecins, comme le Dr Philippe Raymond, du groupe de travail Chronimed, qui regroupe une quinzaine de praticiens, annoncent des résultats surprenants : « Nous avons douze ans de recul et 3000 enfants traités. Sur 80% d’entre eux, on constate une amélioration des symptômes. » Pour l’instant, aucune étude scientifique en double aveugle n’est venu corroborer ces résulats.« 

Le Dr Gil Delhoume précise sur Facebook que le Dr Raymond est l’un des principaux protagonistes de cet essai clinique prévu, qui aurait été accepté par le Ministère de la Santé… mais pas par l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments.

Dr R etude franco australienne

Un fichier pdf mis en ligne par le Dr Raymond liste les membres de l’équipe de ce projet :

Diapo du dr Raymond - projet d'essai clinique sur l'approche Chronimed

Annonce de résultats sensationnels à la télévision en 2012

France 3 a déjà diffusé un reportage sur les pseudo traitements pour l’autisme du Dr Raymond en 2012. Une technologie innovante du prof Montagnier pour dépister des infections latentes dans le sang des jeunes autistes est mise en avant par cette chaîne publique sans avertir qu’elle n’a pas été validée et qu’elle a même été décriée par la communauté scientifique. Les résultats annoncés en grande pompe à une heure de grande écoute n’ont pas non plus été vérifiés. Nous ne disposons à ce jour d’aucune publication concernant les 2000 enfants traités mentionnés.

Reportage TV sur la mesure de radiation (24/02/2021)

Des éléments de contexte sur la décision de radiation ont été fournis dans le cadre d’un bref reportage TV sur France 3 :

« Le Dr Raymond a méconnu les dispositions (…) du code de la santé publique » qui stipulent notamment que les soins délivrés par un médecin doivent être « fondés sur les données acquises de la science » et que, dans son expression publique, « il doit ne faire état que de données confirmées, faire preuve de prudence et avoir le souci des répercussions de ses propos auprès du public« .

Nous découvrons que l’article 39 sur le charlatanisme a été cité par la chambre disciplinaire de l’Ordre des Médecins :

Dr Philippe Raymond  mis en cause pour charlatanisme
charlatanisme dans le code de la santé publique

Des formations pour médecins à l’approche Chronimed de l’autisme proposées par le Dr Raymond sont mentionnées dans le reportage :

Le Dr Raymond et ses formations pour médecins à l'approche Chronimed

 J’avais signalé ces formations à l’Ordre des médecins :

Communications hautement problématiques

Son intervention au Congrès Sortir de l’autisme

En 2016, il était l’un des intervenants du congrès Sortir de l’Autisme. La vidéo de son intervention qui était en accès public a été retirée mais je dispose d’une copie intégrale que je mets à disposition pour enquête.

Ce congrès présentait les approches pseudoscientifiques de l’autisme :

FR sur congres sortir de lautisme

Allégations de guérisons de l’autisme

Le Dr Raymond a fait de nombreuses allusions à la guérison de l’autisme.

Ses allégations de guérisons de l’autisme au moyen d’un traitement lourd et prolongé, jamais évalué, sont choquantes. Extrait de sa présentation au congrès sortir de l’autisme (à 5min22s – me consulter pour la vidéo) :

« On a à peu près 10% de guérisons vraies [de l’autisme]« 

10 pourcent guerisons vraies chronimed dr raymond

Antibiothérapie à vie pour l’autisme ?

Lors de ce colloque Sortir de l’autisme, le Dr Raymond a projeté cette diapositive mentionnant des antibiotiques à vie. Il s’agit heureusement de cures intermittentes (ou traitements pulsés). Il est question en réalité de cocktails d’antibiotiques, antifongiques et antiparasitaires.

traitement chronimed a vie

Les présentations du Dr Raymond : pseudoscience

Il s’agit de versions successives d’un même document :

Extrait 1 : Arguments « scientifiques » que j’ai annotés

L’on constate que les arguments « scientifiques » du Dr Raymond peuvent être réfutés avec une facilité déconcertante.

Diapo dr R annotee par moi

Extrait 2 : la parade contre les critiques

Dr R catalogue ses patients

Thèses complotistes antivax

Dans cette interview qu’il a accordée au Collectif Autisme (qui regroupe les principales associations de parents) il met l’accent sur des thèses antivax pourtant largement discréditées :

interview collectif autisme raymond

Un rôle influent et de nombreux soutiens

La FFMVT (Fédération Française de lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques) a exprimé tout son soutien au Dr Raymond mais précise qu’elle « se garde de formuler un avis sur les diverses prises en charge des patients atteints de troubles du spectre autistique ». [Source]

L’association France Lyme a exprimé sa désolation et a mentionné la formation d’un collectif de soutien pour ce médecin dissident. Cette association accorde une très large place à la désinformation sur l’autisme sur son site Web, faisant des amalgames douteux entre autisme et maladies de Lyme. [Source]

L’association Vaincre Lyme lui a consacré une page sur son site Web et met Chronimed à l’honneur. [Source]

L’association Lympact a mis en ligne une pétition face à l’Ordre des Médecins. [Source]

En 2016, le Dr Raymond a dit que Chronimed était soutenu depuis 2012 par la Fondation Autisme, dont le vice-président est le président d’Autisme Info Service. [Source]

Il a aussi eu le soutien de Vincent Dennery, président du Collectif Autisme rassemblant 200 associations, qui a fondé et administré un groupe Facebook autour l’approche Chronimed. [Source]

De façon étonnante vu ses positions hautement controversées, il est également membre du groupe de travail du Haut Conseil de Santé Publique sur la borréliose de Lyme. Il a participé aux groupes de travail de la Haute Autorité de Santé sur la maladie de Lyme. La HAS a examiné ses propositions de traitement antibiotiques pour l’autisme, accompagnés d’autres anti-infectieux, passant en revue les arguments cités et les a réfutées en juin 2018. [Source]. Il a encore été auditionné à l’Assemblée Nationale tout récemment sur la maladie de Lyme (septembre 2020).

Pour approfondir

Deux documents de 2009 apportent de nombreux éléments sur les pratiques et théories du Dr Raymond et les débuts de l’association Chronimed :

Et aussi :