Non, 100% des enfants autistes n’ont pas la maladie de Lyme

Une fake news préoccupante se diffuse sur les réseaux sociaux : quasi 100% des enfants autistes auraient la maladie de Lyme.

ECHANTILLON DE FAKE NEWS :

« Nous pouvons estimer que plus de 90% de la population mondiale est porteuse de ces bactéries et de nombreuses co-infections… Ce taux de 90% est aussi avancé par le prof. Luc Montagnier. Le spécialiste américain Dietrich Klinghardt peut aujourd’hui confirmer que 100% des autistes sont porteurs de Lyme ».Judith Albertat, ex-présidente et co-fondatrice de Lyme sans Frontières

Certains parlent aussi de co-infections, ou plutôt d’infections « froides » (latentes).

La solution serait un traitement de cheval proposé par certains praticiens recommandés sur Facebook ou par des associations ayant pignon sur rue.

Le test n’est pas un passage obligé, loin de là. Un cocktail de médicaments incluant antibiotiques, antifongiques, antipasitaires sera proposé pendant quelques mois pour voir si cela marche. Ils appellent cela un « traitement d’épreuve ». En cas de progrès décelé ou l’atténuation de signes visibles d’autisme, ce faux remède pourra être prolongé pendant une période invraisemblable, des années en réalité.

lacout antibio epreuve pas de test

Le dr Lacout a co-écrit un livre sur la maladie de Lyme avec le Dr Raymond, formateur de Chronimed.

Lorsque des tests sont réalisés, ils peuvent appartenir à une catégorie « non standard » ou encore être interprétés de façon atypique. Dans certains cas, des coordonnées de laboratoires « spécialisés » sont mis en avant.

tests preconises Chronimed Autisme et infections chroniques Dr Raymond 1

Explications du président de Chronimed

ECHANTILLON DE FAKE NEWS :

« S’appuyant sur des technologies d’avant-garde, le Pr Montagnier et ses collaborateurs ont conçu des moyens de détection d’infections latentes froides bien souvent à l’origine de maladies chroniques qui ne sont pas reconnues jusqu’ici comme infectieuses. Nous faisons allusion à des pathologies aussi différentes et inattendues qu’autisme, borréliose et co-infections, maladie de Parkinson, Alzheimer, certains cancers etc…. détection de signaux électromagnétiques »

– Gérard Guillaume, président de Chronimed

ECHANTILLON DE FAKE NEWS :

« Le second point concerne la Maladie de Lyme et ses co infections froides chroniques. Selon le groupe CHRONIMED présidé par le Pr. MONTAGNIER,  et qui est engagé sur cette problématique, de très nombreux enfant TED sont concernés par une co infection. C’est lors d’une formation auprès du Dr. E. MENAT que j’ai saisi l’importance du phénomène. Les chiffres sont parlants et inquiétants: 30 % des enfants suivis par le groupe sont concernés par une borréliose ( Bactéries Borrelia) , 70 % par Ehrlichia une « co-bactérie » de Lyme, 100% par Sutterella (…) le traitement est essentiellement basé sur une antibiothérapie lourde et prolongée qui associe bactéricides et bactériostatiques, ce qui n’est pas du ressort des praticiens de santé naturelle. » – Source : Nature-o-Santé via les Archives du Web

Debunk de ces fake news

Vous trouverez la réfutations de ces fausses affirmations dans la partie « Etudes » de l’article suivant:

Captures d’écran de fake news à peine croyables

Une conversation à lire

Suzanne Ruhlmann
Suzanne Ruhlmann

Lanceuse d'alerte - contre les faux traitements de l'autisme

Publications: 45