Le MMS, faux remède de l’autisme, équivalent de Javel

Le 24 avril 2020, le Guardian a révélé que Mark Grenon a contacté Donald Trump pour promouvoir un dérivé de Javel, le MMS, contre le coronavirus. Il est responsable d’un organisme qui diffuse ce produit au notamment pour guérir l’autisme, mais aussi 95% des maladies existantes, y compris le cancer, le Sida et le paludisme.. Est-ce pour cette raison que Donald Trump a suggéré qu’on pourrait tester l’injection de désinfectants dans le corps humain, provoquant l’effroi de la communauté médicale et scientifique ? Rien ne prouve qu’il ait lu cette lettre, mais Grenon en est convaincu, d’après ses commentaires sur Facebook et le fait que Trump ait fait cette déclaration scandaleuse a fait jubiler son équipe.

Les ambitions d’une pseudo-église

Genesis II s’est constitué comme une pseudo église ce qui leur permet de présenter habilement leur produit miracle comme un sacrement. Une façon astucieuse de contourner les lois. Leur objectif, c’est d’obtenir l’adhésion au-delà des cercles complotistes (autour de Qanon…), des réseaux antivax, de la vitrine du charlatanisme antivax AutismOne. Ils cherchent maintenant à influencer les hautes sphères. Alan Keyes, ex-ambassadeur et conseiller de Reagan, candidat à la présidentielle US, mettait en avant le MMS sur sa propre chaîne TV.

Dénoncé de longue date

Dénoncés depuis de nombreuses années par des militants du monde anglo-saxon tels que Fiona O’Leary, Emma Dalmayne, Melissa Eaton, Amanda Seigler, Eve Reiland et bien d’autres, ils arrivent sans doute à contourner la législation en changeant de pays régulièrement, comme Kerri Rivera, désormais installée en Allemagne, ou en invoquant l’argument que ce soit-disant produit miracle serait un « sacrement ». Cependant, grâce aux pressions de ces activistes, le livre de Kerri Rivera « Healing the symptoms known as autism » a été retiré de la vente par Amazon, et YouTube et Facebook suppriment maintenant les contenus faisant l’apologie du MMS. Dans ce contexte actuel de pandémie, Genesis II ont tout de même eu un ultimatum du département de la Justice américain. *

Les dangers

Les dangers relatifs à ce faux médicament ont été dénoncés par les autorités de santé de nombreux pays dans le monde. Les effets secondaires rapportés sont des nausées, vomissements, déshydratation sévère, mais le produit peut tuer. NBC rapporte que selon les données du centre antipoison amériain, on a compté 50 cas avec pronostic vital engagé et 8 décès en l’espace de 5 ans à cause du dioxyde de chlore. En France, l’ANSM a déjà publié une mise en garde contre le MMS en 2010, ce qui indique qu’il s’agit d’un problème préoccupant de longue date chez nous aussi. Nous vivons dans un monde inquiétant.

Reportage TV de Complément d’Enquête sur le MMS

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/video-autisme-voyage-vers-linconnu_3740169.html (cliquez sur le titre Autisme, voyage vers l’inconnu – début à 0h 48 min 25 sec)

En France, désinformation sur le MMS

En France, l’association Le Droit de Guérir refuse obstinément de retirer leur pub pour ce faux remède malgré mes demandes réitérées. Il s’agit en fait d’un document rédigé par Judith Albertat, , affirmant que l’autisme serait causé par des parasites, une théorie complotiste dénuée de tout fondement. Judith Albertat est vice-présidente d’I for Lyme, mais également fondatrice et ex-présidente de Lyme Sans Frontières.

Les charlatans du MMS

Quelques noms de charlatans dangereux promouvant le MMS et qui sévissent de le milieu de l’autisme :

  • Kerri Rivera, ex-agent immobilier
  • Andreas Kalcker
  • Jim Humble
  • Marc Grenon
desinformation mms

La plateforme YouTube supprime régulièrement les fake news sur le MMS. Facebook a été plus à la traîne

Mesures des autorités de santé

En 2010, l’agence espagnole du médicament a retiré le MMS du marché. Il était déjà promu comme remède pour l’autisme.

Dès 2010, la FDA des Etat-Unis a mis en garde contre les réactions graves causées par l’administration du MMS.

En France, dès 2010 également, le Comité de Coordination de Toxicovigilance a publié un document sur l’évaluation des risques liés au Miracle Mineral Supplement.

En 2015, une interdiction prononcée aux USA contre Kerri Rivera, qui commercialisait le MMS, mais elle s’est ensuite installée en Allemagne.

En mai 2019, Amazon a retiré de sa plateforme le livre de Kerri Rivera, Healing

kerri rivera livre fake news autisme retire par amazon

Fin 2019, la FDA publie une nouvelle mise en garde contre les dangers du MMS, traduite entre autres en français : https://www.fda.gov/consumers/consumer-updates/danger-ne-buvez-pas-de-solution-miracle-mineral-ou-de-produits-similaires

Le 08/07/2020, la police américaine a fait une descente dans les locaux de la pseudo-église Genesis II avec des hélicoptères et des véhicules blindés. Deux des fils de Marc Grenon ont été arrêtés. Cette famille s’est enrichie pendant une décennie en commercialisant ce faux traitement qui leur a rapporté un million de dollars

04/09/2021 : Suite à une enquête de 7 mois, Andreas Kalcker a été mis en accusation suite au décès d’un enfant de 5 ans en Argentine et pour avoir promu un produit toxique en le présentant comme un remède médical. (Tom Porter, Business Insider)

Effets secondaires

Il ne s’agit pas d’un produit « détox », mais bel et bien d’un équivalent de Javel industrielle.

« En cas d’ingestion, elle peut avoir de graves effets toxiques : vomissements, fièvre, douleurs gastriques et thoraciques, et parfois de graves brûlures des muqueuses de l’œsophage et de l’estomac. Des troubles sanguins (anémie hémolytique, atteinte de l’hémoglobine) peuvent également être observés ». (Communiqué)

Sources

Mise en garde sur les risques liés à la consommation du produit dénommé Solution minérale miracle (MMS [1]) – Communiqué (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments)

The Gardian : Revealed: leader of group peddling bleach as coronavirus ‘cure’ wrote to Trump this week

Coronavirus : Trump suggère une « injection » de désinfectant ou des UV contre le Covid-19, des médecins horrifiés

Justice Department Seeks to End Illegal Online Sale of Industrial Bleach Marketed as “Miracle” Treatment for COVID-19

https://www.nbcnews.com/tech/internet/fake-science-led-mom-fee-bleach-her-autistic-sons-police-n1017256

Fake science led a mom to feed bleach to her autistic sons

Psiram : Miracle Mineral Supplement

Florida Family Indicted for Selling Toxic Bleach as Fake “Miracle” Cure

Suzanne Ruhlmann
Suzanne Ruhlmann

Lanceuse d'alerte - contre les faux traitements de l'autisme

Publications: 45