Livre noir de l’autisme : la Maman anonyme, c’est moi

Deux chapitres du Livre Noir de l’autisme sont consacrés aux innombrables captures d’écran que j’ai réalisées en étant infiltrée dans des groupes Facebook faisant la promotion de faux remèdes miracles de l’autisme. Elles mettent en lumière certaines dérives mieux que mille explications. Cependant, l’auteure du livre, Olivia Cattan, présidente de SOS Autisme, n’a pas souhaité dévoiler mon identité, dans une volonté de se présenter comme la « seule » lanceuse d’alerte avec une autre personne qui ne ne mène pas le même combat que moi.

livre noir de lautisme 2

Passages du livre où mes captures d’écran et autres sources sont citées

Le chapitre 4 – Un cadeau inespéré

« Il y avait des articles de presse, des ordonnances, des copies d’écran de groupes Facebook biomed…Elle commença à faire plusieurs copies d’écran, puis se documenta sur le sujet, en accumulant des informations disséminées sur le Web… attestant l’existence de ces « traitements » à base d’antibiotiques… »

p 45

Mon travail est minimisé. J’ai fait des centaines et des centaines de capture d’écran. Par ailleurs, l’existence de ces traitements n’était pas secrète mais médiatisée et mentionnée dans des documents officiels.

« les ordonnances »… « les différents troubles provoqués par ces traitements« 

p 46

J’avais trouvé des ordonnances de faux traitements pour l’autisme postées par des parents désemparés dans des groupes Facebook. Le Livre noir de l’autisme ne mentionne pas la série de signalements que j’ai faits à ce sujet à l’Ordre National des Médecins à partir de 2017 et que j’ai transmis des dossiers complets, comprenant entre autres les effets secondaires (Exemple)

Le chapitre 9 – Réactions aux traitements

Posts issus de groupes Facebook fermés transmis par une maman

p 172-175

La Maman qui a partagé ces posts décrivant les effets secondaires de ces faux traitements pour l’autisme, c’est de nouveau moi. Je les avais mis en ligne sur mon blog. Ce chapitre du livre contient la transcription mot à mot de quelques unes de mes captures d’écran que j’ai transmis au CNOM et partagés avec Olivia Cattan.

Autres passages

Une maman m’expliqua qu’à cause [d’Olivia Cattan et Estelle Ast Verly] les groupes Facebook biomed avaient tous fermé

p 41

Il s’agit là d’un récit réinventé. C’est à cause de moi qu’un groupe de 10.000 membres diffusant des fake news sur l’autisme a fermé. Cela s’est produit un mois avant la tribune d’Olivia Cattan et Estelle Ast Verly qui dénonçait certains dangers des approches alternatives de l’autisme. Un deuxième groupe, administré par le président du Collectif Autisme, est passé en mode secret peu de temps après.(Plus d’infos)

p 50

Il n’est pas précisé dans le livre que j’étais présente avec Olivia Cattan à une audience au Conseil National de l’Ordre des Médecins.

(L’Express…) « souhaitaient me voir accompagnée d’Estelle »

p 51 (chapitre 6)

Elle ne précise pas non plus que j’ai aussi été interviewée par L’Express et quelques mois plus tard par le Parisien, pour des articles sortis début avril 2019 mentionnant mes captures d’écran, désignés comme une « bombe ».

« J’ai imprimé le dossier que m’avait envoyé la maman »

p 65

Il ne s’agissait pas d’un dossier unique, mais de nombreux répertoires en ligne que j’ai partagés au fur et à mesure avec Olivia Cattan pendant 18 mois en vue d’un signalement en commun et pour contacter la presse.

Deux ordonnances

p 159

Le Dr Bransten

p 163-165

Olivia Cattan n’a pas mentionné mon signalement à l’Ordre des Médecins d’octobre 2017, qui avait pourtant abouti à une procédure d’urgence contre le médecin en question dont je lui ai montré le dossier complet.

Section « Remerciements » du livre

p 255-258

Aucune allusion à moi dans la section remerciements de ce livre, contrairement à 35 autres personnes alors que j’ai partégé avec l’auteure de nombreuses sources et aucune référence à mon blog qui était déjà en ligne pour exposer ces dérives.